Il avait passé commande d'un jeune garçon pour 5.000 francs Le gendarme pédophile arrêté lors d'un «pseudo-achat»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il avait passé commande d'un jeune garçon pour 5.000 francs Le gendarme pédophile arrêté lors d'un «pseudo-achat»

Message  Admin le Mer 23 Déc - 14:32

Il avait passé commande d'un jeune garçon pour 5.000 francs Le gendarme pédophile arrêté lors d'un «pseudo-achat»

DU BRULLE,CHRISTIAN

Samedi 22 janvier 2000

Il avait passé commande d'un jeune garçon pour 5.000 francs Le gendarme pédophile arrêté lors d'un «pseudo-achat»

Le gendarme qui aimait trop les petits garçons reste en prison. La Ligue de judo espère sa démission.

Le gendarme de la brigade de Wavre, par ailleurs judoka, soupçonné de pédophilie qui a été arrêté le 4 janvier dernier restera derrière les barreaux. Son arrestation vient une nouvelle fois d'être confirmée, vendredi, par la chambre des mises en accusation. L'enquête à son sujet se poursuit à Bruxelles, mais aussi à Wavre et à Namur.

Dans la capitale, c'est l'enquête judiciaire qui suit son court. A Wavre, c'est une procédure disciplinaire ouverte par la gendarmerie qui a été lancée. Enfin à Namur, siège de la Ligue francophone de judo dont il est un des administrateurs, on devrait décider la semaine prochaine d'une série de mesures conservatoires à son sujet.

Au début de l'année, Michel B. avait tenté d'acheter, pour 5.000 francs, les services sexuels d'un garçon d'une dizaine d'années en plein coeur de Bruxelles. Il nie les faits qui lui sont reprochés.

Aux yeux des enquêteurs pourtant, les intentions du quadragénaire ne font aucun doute. Même s'il n'y a pas eu de passage à l'acte, même s'il n'a pas abusé du garçonnet, la demande exprimée par le suspect pour pouvoir en disposer a été clairement exprimée, et ce à deux reprises. Dont une fois devant un policier, lors d'une opération de police spéciale... Une opération de «pseudo-achat»!

Aux premiers jours de l'an 2000, place Fontainas à Bruxelles, un haut lieu des rencontres homosexuelles dans la capitale, Michel B. se présente une première fois et y rencontre un prostitué masculin de 19 ans auquel il demande de lui trouver pour la semaine suivante... un enfant pour 5.000 francs! Le lundi suivant, Michel B. revient sur les lieux et réitère sa demande au jeune prostitué. Mais celui-ci n'est plus seul.

Troublé par la requête de son client, il est allé en parler à la police de Bruxelles qui a elle-même alerté le parquet. C'est donc sous surveillance judiciaire et sans le savoir que Michel B. a payé la somme prévue en échange d'un enfant de onze ans.

Pour le parquet, l'affaire ne faisait plus aucun doute. C'est la raison pour laquelle le gendarme judoka a été placé sous mandat d'arrêt du chef d'incitation à la débauche et traite des êtres humains.

Nous avons aussi appris que des plaintes avaient été déposées contre cette personne dans le passé à Nivelles, précise le parquet de Bruxelles. Faute de preuves, ces plaintes ont été classées sans suite, semble-t-il. Nous en avons toutefois demandé des copies.

LE MONDE DU JUDO L'APPRÉCIAIT

La Ligue francophone de judo est également très attentive à cette affaire. Michel B., ceinture noire 4 e dan, était un excellent judoka. A ce titre, il était entraîneur dans un club de Wavre mais également de Gembloux.

Depuis 10 ans, il occupe une fonction d'administrateur de notre Ligue , commentait vendredi André Warthel, le président de la ligue francophone. Mais il en est membre depuis sa création, en 1979. Il entraînait nos meilleurs judokas et était aussi un arbitre international apprécié.

Néanmoins, l'association ne veut pas que les faits reprochés à son administrateur en prison ternissent ce sport ni ses clubs.

Avec notre avocat, nous avons donc décidé d'une stratégie en trois temps, précise le président. Dans l'immédiat, nous espérons la démission de Michel B. des fonctions qu'il occupe au sein de la Ligue et des clubs. Nous avons la semaine prochaine une réunion du conseil d'administration. S'il n'a pas démissionné, nous prendrons les mesures qui s'imposent.

Par la suite, nous avons déjà envisagé une série de mesures conservatoires. S'il sort de prison, il n'est pas question qu'il soit encore en contact avec nos membres. Enfin, nous attendrons l'issue de la procédure judiciaire et du jugement qui pourrait intervenir pour alors prendre des mesures définitives.

CHRISTIAN DU BRULLE

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum