Dutroux : une juge sur écoute ? Des écoutes ? Deux plaintes. Simple erreur technique ? Une opération simple, mais sévèrement encadrée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dutroux : une juge sur écoute ? Des écoutes ? Deux plaintes. Simple erreur technique ? Une opération simple, mais sévèrement encadrée

Message  Admin le Ven 31 Oct - 11:36

Dutroux : une juge sur écoute ? Des écoutes ? Deux plaintes. Simple erreur technique ? Une opération simple, mais sévèrement encadrée

HAQUIN,RENE; JENNOTTE,ALAIN

Mercredi 9 juin 2004

Dutroux : une juge sur écoute ?

RENÉ HAQUIN

MARC METDEPENNINGEN

L'heure est aux répliques au procès d'Arlon. Mardi, les deux avocats de Lætitia Delhez ont remis en selle Michel Nihoul dans l'enlèvement de leur cliente le 9 août 1996 à Bertrix, martelant que Dutroux n'était pas un isolé. Michel Bourlet, le procureur de Neufchâteau, a dit que ce procès d'Arlon ne mettrait pas fin à l'affaire Dutroux, que le dossier bis est toujours ouvert chez le juge Langlois.

En marge de ce mega-procès, deux magistrats viennent de déposer plainte. Karin Gérard, conseillère à la cour d'appel de Bruxelles et Philippe Morandini, substitut du parquet de Dinant et magistrat de presse au procès Dutroux. Ils sont aussi membres du Conseil supérieur de la justice. Vendredi, décrochant son téléphone, un confrère journaliste a involontairement entendu leur conversation.

Simple incident technique ? Anodin ? Ou mise sur écoute de magistrats aux fonctions très sensibles ? Deux plaintes ont été déposées. Les ministres de la Justice et de l'Intérieur, Laurette Onkelinx et Patrick Dewael, ont saisi les comités P et R, les organes de surveillance des services de police et des services de renseignements. Des deux côtés on assure : Si c'est anodin, ce n'est rien. Sinon, ça n'en restera pas là.·

Page 10

Des écoutes ? Deux plaintes. Simple erreur technique ?

RENÉ HAQUIN

Vendredi 4 juin, le téléphone sonne chez Jean-Paul Matgen, notre confrère de « La Libre ». Un enfant décroche. Puis le père prend le combiné. Il entend la magistrate Karin Gérard, de la cour d'appel de Bruxelles, converser à propos du déni de justice avec Philippe Morandini, le substitut du parquet de Dinant désigné comme magistrat de presse au procès Dutroux, à Arlon. Le confrère intervient : Allô ? Allô ? Sans réponse. Il raccroche.

Le téléphone resonne. Le confrère redécroche. Entend une autre conversation entre Karin Gérard et une autre voix d'homme. Qui s'avère être la voix de Stéphane Goux, qui préside la cour d'assises d'Arlon où se termine le procès Dutroux.

Les conversations entendues semblaient tourner autour d'une question de déni de justice, probablement soulevée par la suggestion du bâtonnier Magnée, l'avocat de Dutroux, de proposer aux jurés d'Arlon de ne pas se prononcer. Troublé, le confrère de « La Libre » rappelle la magistrate Karin Gérard et lui rapporte l'incident.

Quelqu'un a eu l'élégance de m'informer qu'il avait entendu une conversation sur sa ligne privée. Ou bien il ne s'agit que d'un incident technique, anodin, nous a confirmé Karin Gérard, mardi, en fin d'après-midi. Je n'ai pas les moyens de le vérifier techniquement. Ou bien nous étions sous écoute. Il faut savoir que M. Morandini et moi sommes l'un et l'autre membres du Conseil supérieur de la justice. Je traite les plaintes des citoyens. En conséquence, en accord avec le premier président de la cour d'appel de Bruxelles, j'ai donc déposé plainte contre X pour savoir s'il s'agit d'une erreur technique ou d'autre chose.

Le substitut Philippe Morandini, récemment élu membre du Conseil supérieur de la justice, lui emboîte le pas : Je dépose également plainte, nous dit-il. S'il s'agit d'un simple incident technique, d'une fausse manipulation, c'est anodin. Si ce n'est pas les cas, c'est très grave !

La ministre de la Justice, Laurette Onkelinx (PS), a aussitôt été informée. Elle en a parlé au ministre de l'Intérieur, Patrick Dewael (VLD). L'un et l'autre ont saisi les comités de contrôle des services de police et des services de renseignement, qui dépendent du Parlement. Deux enquêtes sont en cours. Qui n'en resteront pas là, s'il y a réellement eu écoutes.·

Une opération simple, mais sévèrement encadrée

ALAIN JENNOTTE

Karin Gérard a-t-elle été mise sous écoute téléphonique, et par qui ? Est-elle seule, ou cette surveillance s'applique-t-elle aussi à ses interlocuteurs, le magistrat de presse Morandini, le président Goux et au journaliste de la « Libre Belgique » Jean-Claude Matgen ? L'enquête le déterminera. Rappelons que des écoutes ne peuvent avoir lieu qu'avec l'autorisation d'un juge d'instruction et dans certains cas précis (terrorisme, corruption, prise d'otage, trafic de drogue...). Sinon, elles sont illégales.

Techniquement, l'opération est aisée.C'est le CTIF, le système central d'interception technique, à Bruxelles, qui contacte les opérateurs de téléphonie (fixe et mobile). Ceux-ci doivent automatiquement relayer les communications. Parfois, un technicien de la police intervient directement. Il peut le faire via la pose d'une puce, un « bug », installé directement sur le téléphone et se déclenchant à la voix, ou à partir d'un central téléphonique. Chez Belgacom, on insiste : l'opérateur n'intervient pas lui-même. L'étrange « partage » de conversations ne pourrait donc pas avoir été causé par un technicien de l'entreprise. Seul, un membre de la police pourrait, volontairement ou par erreur, avoir dévié les propos de la juge - enregistrés ou pêchés en direct - vers le poste du journaliste. Il faudrait encore savoir qui a appelé celui-ci. Mais là aussi, seul un juge d'instruction pourra lever cette énigme.

A moins, hypothèse moins vraisemblable, que Karin Gérard ait, par mégarde, actionné la fonction « conférence » de son GSM et que le journaliste ait, par hasard, assisté à une conversation auquel il n'avait pas été convié. (Avec MdM)·

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum