Ligne du temps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 17:47


Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 17:54


Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 18:34

Douglas a écrit:Je ne pense pas que les parents de Christine Van Hees étaient si influencable.

Quand je les ai rencontré la première fois, c'était clair dés la première minute qu'ils ne croyaient pas un mot du récit d'X1. Peu importe le nom de l'avocat et qui les aurait été présenté / payé, le résultat aurait été identique.

Si besoin, je peut expliquer cela en extenso.

Michelle Hirsch est devenu leur avocat fin 1997 / début 1998. La démolition de l'enquête était déjà en cours depuis la "relecture" de juin 1997 et l'écartement des équipes De Baets - Hoskens, quelques semaines après.

Marc, vous n'êtes certainement pas le premier à vous posez des questions sur le rôle de Reisinger la dedans. Mais si votre hypothèse est la bonne (n'excluons rien) son timing me fait penser à celle du pompier qui arrive 6 mois après le feu.
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/les-personnes-toutes-affaires-confondues-f17/toussaint-marc-t670-420.htm

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 18:40

Douglas a écrit:Sorry Marc, moi j'ai entendu cette histoire des voitures longtemps après le 23/12 et j'en ai déduit que c'était une autre occasion. En lisant cette post sur Fabiola: ça me revient un peu. C'est possible que c'était le 23/12. Mais pour nous, finalement, c'était une anecdote entre autres.

Est-ce que j'ai dit ou écrit quelque part que tu n'as participé à une seule soirée de Pour la Vérité? Je ne pense pas. J'ai dit que vous avez été témoin d'une nanoseconde de nos recherches. Ce n'est pas la même chose que les soirées de Pour la Vérité. L'un n'a rien à voir avec l'autre.

Et oui, nous avions ces disquettes depuis mi-1997. Mais dire que "vous rédigiez déjà vos articles à partir de ceux-ci": ce n'est pas vrai. Ces floppys était bien important, bien sûr, mais pas suffisant comme base d'infos. On a rencontré des dizaines de personnes, enquêteurs, victimes, pompiers... On a pu mettre la main sur pas mal de copies de pv's. Celles-là étaient beaucoup plus important pour nous.
http://anneesdeplomb.topdiscussion.com/les-personnes-toutes-affaires-confondues-f17/toussaint-marc-t670-465.htm

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 18:42

wil a écrit:
wil a écrit:
Douglas a écrit:...

Et oui, nous avions ces disquettes depuis mi-1997.
Mais dire que "vous rédigiez déjà vos articles à partir de ceux-ci": ce
n'est pas vrai. Ces floppys était bien important, bien sûr, mais pas
suffisant comme base d'infos. On a rencontré des dizaines de personnes,
enquêteurs, victimes, pompiers... On a pu mettre la main sur pas mal de
copies de pv's. Celles-là étaient beaucoup plus important pour
nous.

NEUFCHATEAU PROGRESSAIT SUR UNE AUTRE PISTE PEDOPHILE
GUILLAUME,ALAIN

Vendredi 17 janvier 1997
Neufchâteau progressait
sur une autre piste pédophile
A
Jumet, on ne fouillait pas sur base des explications de Dutroux. Des
médias lâchent la vérité. Les
enquêteurs enragent.
Dès ce vendredi, les
enquêteurs de Neufchâteau à l'oeuvre à Jumet
devaient déplacer leur terrain de fouilles du puits Saint-Louis
vers le site dit «du Rivage», à quelques centaines
de mètres. Ils espèrent toujours trouver le quelque chose
d'intéressant dont Michèle Martin et son époux
leur avaient parlé en septembre. Mais il est vrai qu'ils
cherchent «une aiguille dans une botte de foin».
-
Alors, pourquoi n'amène-t-on pas Dutroux sur les lieux ?, se
demande-t-on. Parce que Dutroux ne sait que peu de choses sur l'usage
qu'une filière de pédophiles aurait fait des galeries de
mines du puits Saint-Louis.
Depuis des semaines, plusieurs
journalistes - dont ceux du «Soir» - savaient ce qu'on
cherche à Jumet et comment ces soupçons sont nés.
Des
filières de trafic d'enfants sont à l'oeuvre en Belgique
depuis de nombreuses années, écrivions-nous voici
plusieurs semaines, leurs victimes sont connues, leurs clients et leurs
maquereaux sont identifiés...
Les fouilles de Jumet
étaient en rapport avec ces «explications» qui
portaient entre autres sur la nébuleuse de réseaux
pédophiles où l'on trouve Dutroux, Nihoul et un certain
« Monsieur X».
Mais à plusieurs reprises, le
parquet de Neufchâteau avait demandé à la presse de
ne rien en dire. Pour laisser son incroyable enquête progresser
dans un secret absolu : une condition essentielle de son succès.

Hier pourtant, deux quotidiens, une radio puis deux
chaînes de télévision ont estimé pouvoir
briser le silence souhaité par le juge Langlois. Ces
médias ont donc révélé que les recherches
menées à Jumet se basent avant tout sur des explications
livrées par «Monsieur X», un pédophile de 63
ans détenu à la prison de Namur. Ils ont
précisé que «Monsieur X» - au domicile duquel
on a procédé hier à des perquisitions - pourrait
animer l'une des filières de trafic d'enfants mises au jour;
qu'il aurait fait plusieurs victimes; qu'il aurait vendu l'une d'elles
(un jeune handicapé) à Nihoul.
« Monsieur
X» a été identifié par nos confrères
: une source des enquêteurs s'est tarie; des démarches
d'enquête prévues pour les semaines à venir ont
dû être annulées. Voici quelques semaines, d'autres
fuites dans la presse avaient poussé deux témoins de
l'enquête - des jeunes femmes jadis victimes des réseaux
de pédophiles - à retourner dans le silence et la peur
qui les avaient étouffées pendant plus de dix ans.
Des
«scoops» comme celui-là - et d'autres plus
extraordinaires encore - il en reste plein à faire. Mais la
presse aura-t-elle la patience d'attendre que l'enquête de
Neufchâteau touche à son dénouement, fût-ce
par respect pour les victimes qui ont le courage de parler et pour
celles qui ne le peuvent plus ?
Al. G.
Articles et commentaire
page 18

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Admin le Mer 17 Sep - 18:45

wil a écrit:Jeudi 18 juin 1998
DOSSIERS X

Un ancien
gendarme entendu
Chargé
de retrouver les auteurs des fuites dans les dossiers X de
Neufchâteau, le juge d'instruction Jacques Pignolet a entendu
hier Michel Clippe, un ancien gendarme de la 3e Section de recherche
criminelle (SRC) de la BSR de Bruxelles dirigée par l'adjudant
Patrick De Baets, qui a mené les interrogatoires des
témoins X. L'homme n'a pas été inculpé.
Cette audition faisait suite à la perquisition menée
mardi au domicile de Marc Reisinger, psychiatre et président de
l'association «Pour la Vérité». (P. Le.)

Admin
Admin

Messages : 883
Date d'inscription : 22/03/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://dutroux.forumdediscussions.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne du temps

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum